Commémorations – Inaugurations

19 août 2022. 108ème anniversaire de la mort du sous Lieutenant Petermann en forêt de Voyer.

La mémoire du sous-lieutenant Robert Petermann a été honorée par le Souvenir Français en forêt de Voyer à l’occasion du 108ème anniversaire de la Bataille de Sarrebourg qui eut lieu du 17 au 21 août 1914. Affecté à la 3ème Compagnie du 149ème régiment d’infanterie qui tient au tout début du premier conflit mondial toute la partie sud de la forêt de Voyer face aux Allemands, ce Saint-Cyrien de la promotion de 1913/1914 ” Croix du Drapeau” tomba le 21 août à l’âge de 21 ans, atteint d’une balle en pleine tête, au-devant d’une attaque ennemie débouchant à courte distance. Il faut dire que dans ce secteur de la région de Sarrebourg, les Français se battirent héroïquement, souvent au corps à corps, laissant sur le champ de bataille des milliers de morts et blessés. Avant d’être dirigés vers les cimetières voisins, les corps des soldats français et allemands étaient inhumés en fosses communes dans la forêt. Cependant, conformément à une lettre retrouvée dans le portefeuille de la vareuse du sous-lieutenant Petermann, il est enterré là où il est tombé. C’est ainsi que chaque année, un hommage lui est rendu sur sa tombe en forêt de Voyer en présence de nombreuses personnes notamment des porte-drapeaux de l’Union des Combattants de Voyer. En mémoire du sous-lieutenant et des soldats morts pour la France, des textes de poilus ont été lus par Aimeric et Romain, deux enfants du village et une gerbe a été déposée devant la tombe.


14 juillet 2022. Célébration de la fête nationale regroupée à Troisfontaines.

En présence de certains membres du conseil municipal et du maire Bertrand Janson, la célébration de la fête nationale a eu pour cadre la cour de l’école élémentaire de Troisfontaines. En raison de la chaleur, un public restreint y a assisté.

Les unités de sapeurs-pompiers des centres d’intervention de Saint-Quirin, Troisfontaines-Hartzviller, Voyer et Walscheid, toutes rattachées à l’unité opérationnelle d’Abreschviller y ont pris part.

Divers membres des musiques d’Abreschviller, Saint-Quirin et Walscheid ont assuré les différentes sonneries et interprété les airs patriotiques.

Cinq jeunes sapeurs-pompiers se sont vu remettre le casque, symbolisant leur entrée dans le service actif, dont un JSP de Voyer. Puis a été mis à l’honneur le lieutenant Christian Mombert, chef de l’ancienne unité de Hartzviller, qui a pris sa retraite. Il a été élevé au grade de capitaine.

En clôture de la cérémonie, l’assistance a pu assister au passage d’une vingtaine de véhicules opérationnels des centres d’intervention. De la jeep aux camions-pompes, en passant par plusieurs autres avec échelle, le public a eu un aperçu des forces mises à la disposition des unités de lutte contre l’incendie et affectées à la sécurité de leurs concitoyens.

21 novembre 2021 Inauguration de la borne du serment de Koufra de la 2ème DB du Général Leclerc libérant Voyer le 20 novembre 1944.

11 novembre 2021. Armistice du 11 novembre 1918.

Reprenant le message de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants, le maire Bertrand Janson a rappelé à l’occasion du 103e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918 qui commémore la Victoire et la Paix, que les noms gravés sur nos monuments aux morts nous rappellent constamment les valeurs d’honneur, de courage, de dévouement et de bravoure qui nous rappellent la fraternité d’armes qui unit toutes les filles et tous les fils de France qui œuvrent aujourd’hui à la défense de notre pays et qui mènent notre inlassable combat pour la liberté. Sept soldats morts pour la France entre le 12 novembre 2020 et le 24 septembre 2021 ont été honorés. Le Maire ainsi que le président de l’Union des Combattant de Voyer, Georges Schaeffler ont ainsi déposé devant une assistance fournie une gerbe de fleurs en l’honneur de tous les soldats morts pour la France.

14 juillet 2021. Fête nationale.

La municipalité de Voyer a convié ses administrés à venir commémorer sur la place principale le 14 juillet qui, rappelons-le, est officiellement la fête nationale depuis 1880. Elle est généralement associé à la prise de la Bastille en 1789, mais c’est dans les faits le 14 juillet 1790, la fête de la Fédération, qui est officiellement célébré. Une fête qui apportait un sentiment d’ordre et d’unité dans une période de crise et de Révolution. Justement, en ce jour de commémoration, après le lever des couleurs, le Maire Bertrand Janson a rappelé dans son discours la nécessité d’une cohésion nationale en ses temps perturbés par la pandémie puis il a déposé avec le président de l’Union Nationale des Combattants (UNC) Georges Schaeffler, une gerbe de fleurs en l’honneur des combattants. Pour terminer, l’assistance a pu entonner la Marseillaise avant de se retrouver autour d’un moment de convivialité à la salle polyvalente.